En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: https://www.cnil.fr/fr/cookies-traceurs-que-dit-la-loi

J'accepte
Livraison en point relais offerte en France dès 45€ d'achat
Total (TTC): 0,00 €

Les effets secondaires du curcuma,Propriétés, Bienfaits, Posologie, Effets ?

Publié le : 25/04/2019 20:21:03
Catégories : Bienfaits des plantes pour la santé

Les effets secondaires du curcuma,Propriétés, Bienfaits, Posologie, Effets ?

Le curcuma : quels sont les bienfaits pour la santé ? 

Le curcuma est une plante utilisée depuis des siècles en cuisine et en médecine traditionnelle. Il agit essentiellement en favorisant la production de bile par le foie et en stimulant sa sécrétion dans l’intestin. Plus récemment, ses propriétés anti-inflammatoires et anticancéreuses ont fait l’objet d’études scientifiques.

Le rhizome de curcuma contient un ensemble de substances, les curcuminoïdes, dont la curcumine est la plus abondante. Chimiquement, ces substances possèdent des propriétés antioxydantes marquées, ainsi que des propriétés anti-inflammatoires. De plus, la curcumine a montré, sur des cultures de cellules, une capacité à bloquer la multiplication de plusieurs types de cellules cancéreuses. Néanmoins, du fait d’une absorption intestinale faible, des concentrations sanguines de curcumine de l’ordre de celles utilisées dans ces études ne peuvent pas être obtenues par voie orale.

Des études ont montré qu’une substance issue du poivre, la pipérine, augmente significativement l’absorption de la curcumine. Mais elle agit en augmentant la perméabilité globale de la paroi de l’intestin ce qui peut être source de problèmes de santé. Plus récemment, de nouvelles formes de curcuma sont apparues, en théorie plus absorbables par l’intestin (nanoparticules, phospholipides). Mais les données cliniques manquent sur leur efficacité et leur éventuelle toxicité.


Le curcuma dangereux pour la santé ? 

Le curcuma est une épice excellente pour la santé et possède des bienfaits sur la santé exceptionnels. Cependant, dans certains cas, et comme toutes les plantes de phytothérapie, il peut occasionner certains effets nocifs indésirables, c’est pour cela qu’il convient de connaître quels sont ces effets néfastes qui sont pourtant assez rare en général.

Le curcuma  reste une épice aux nombreux bienfaits pour la santé quand elle est consommer en quantité raisonnable, en effet elle est peut-être dangereuse pour la santé est notamment pour le foie en cas de consommation excessive.


Ce sont surtout les gélules, comprimés et compléments alimentaires qui peuvent poser problème, s’ils sont hautement dosés. Dans ce mode de prise, il faut toujours se reporter à la notice d’utilisation et à un avis médical.


Quelles sont les contre-indications du curcuma ?

Par précaution, le curcuma est contre-indiqué chez les personnes :

  • souffrant d’obstructions et de calculs biliaires
  • souffrant d’une maladie du foie
  • montrant des signes d’allergie à cette plante (éruptions cutanées, boutons, etc.)
  • ayant une intervention médicale ou une extraction dentaire dans les 15 jours

Ces personnes doivent prendre conseil auprès de leur médecin avant de prendre du curcuma, alimentaire ou thérapeutique.

Si vous souffrez d’ulcère à l’estomac ou de duodénum, évitez de consommer le curcuma en dose élevée, car il pourrait augmenter l’irritation. À dose alimentaire, cela ne pause pas problème.


Quels sont les potentiels effets indésirables du curcuma en cas de surdosage ?

Les effets indésirables du curcuma en cas de surdosage sont :

  • Sécheresse de la bouche
  • Des Flatulences
  • Des brûlures d'estomac
  • Des nausées ou vomissements 

Pour que ces effets indésirables surviennent, il faudrait que vous ayez une consommation de curcuma à des doses élevées, ce qui est fortement improbable.


Puis-je consommer du curcuma pendant la grossesse et en cas d' allaitement ?

Selon l’Agence européenne du médicament, il est préférable de ne prendre du curcuma ni pendant la grossesse ni pendant l’allaitement, hors usage alimentaire. Le risque de surdosage intervient surtout avec la prise de curcuma en gélule, qui à mon sens n'est pas franchement la meilleure façon d'apprécier la saveur très agréable du curcuma et surtout de profiter de ses nombreux bienfaits.


Le curcuma et les médicaments, font ils bons ménages ?

  • En cas de prise d'anti-acides ?

Les antiacides sont utilisés pour neutraliser l’excès d’acide gastrique Le curcuma peut inhiber l’efficacité des antiacides, surtout chez les personnes qui souffrent de reflux gastro-œsophagien , et provoquer des effets secondaires désagréables, notamment des ballonnements, gaz, douleurs thoraciques, nausées et crampes d’estomac. 

  •  En cas de prise d'antidiabétiques

Les personnes atteintes de diabète sont souvent soumises à un traitement antidiabétique, pour abaisser leur taux de sucre dans le sang. La consommation du curcuma en plus des médicaments antidiabétiques peut augmenter les effets de ces derniers et être à l’origine de la transpiration ou de battement de cœur anormal, de tremblements, de troubles de la vision, de vertiges, d’anxiété, etc.

  • En cas de prise d'anti-inflammatoires ?

Le curcuma est très prisé pour ses composés antioxydants et anticancéreux, mais aussi pour ses propriétés anti-inflammatoires. Il  serait aussi efficace que le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il est cependant primordial d’être sous suivi médical et de respecter les posologies recommandées, car, en cas de surdosage, certains effets indésirables tels que des flatulences, brûlures de la muqueuse buccale et une sécheresse de la bouche peuvent se manifester.     

  • En cas de prise d'anticoagulants 

Le curcuma a des vertus anticoagulantes, donc sa consommation, alimentaire et thérapeutique, associée à un traitement anticoagulant ou antiplaquettaire, doit se faire obligatoirement avec l’avis éclairé d’un médecin.

En effet, les effets anticoagulants du curcuma vont augmenter les effets fluidifiants des médicaments, ce qui peut avoir des conséquences graves (saignements, hémorragies, ecchymoses, etc.). Des études ont montré que le curcuma peut être aussi efficace que l’atorvastatine, un anticoagulant prescrit pour son effet hypocholestérolémiant.

Parmi les médicaments anticoagulants et antiplaquettaires les plus répandus, on retrouve l’aspirine (acide acétylsalicylique), le clopidogrel (Plavix), le dipyridamole (Persantine), AVK (anti-vitamine K), la ticlopidine (Ticlid), la warfarine (Coumadine), l’énoxaparine (Lovenox), l’héparine, etc.

Attention, il n’y a pas que les médicaments qui peuvent être anticoagulants, certaines plantes ou épices peuvent aussi présenter les mêmes propriétés, parmi les plus courantes : ail, gingembre, ginkgo, ginseng, fèves tonka, etc.


Curcuma : anti-inflammatoire naturel, arthrose, arthrite, anti-cancer présenté par Christophe Bernard.


Recette de Curcuma GOLDEN MILK par 750g


Recette par 750grammes

C'est LA nouvelle boisson tendance et healthy de l'année... Le Golden latte ou encore le lait d'or est une boisson au curcuma et au lait de coco, réconfortante et aux nombreuses vertues.

Ingrédients (2 personnes) :

  • 20 cl de lait de coco
  • 1 verre d'eau (20 cl)
  • 1 c à c de curcuma
  • 1 c à c de cannelle
  • 1 c à c de sirop d'agave ou de miel
  • Un peu de gingembre râpé
  • Une petite pincée de poivre noir

Préparation

  1. ÉTAPE 1 :

    Dans une casserole, verser le lait de coco et l'eau. Ajouter les épices, le gingembre râpé et remuer avec un fouet. 

  2. ÉTAPE 2 :

    Laisser infuser à feu doux une dizaine de minutes.

  3. ÉTAPE 3 :

    Filtrer, ajouter le poivre noir et servir avec le miel.


Mise en garde

Ce texte ne peut en aucun cas être considéré comme une consultation médicale ou prescription médicale ou une prescription nutritionnelle. Il ne peut pas replacer l'expertise médicale.Seul un médecin est habilité à vous délivrer des prescriptions ou des conseils nutritionnels adaptés à votre cas particulier.


Sources et références

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)